Galerie Fatiha Selam » Jörg Gessner

Artistes

Jörg Gessner

L’histoire à laquelle nous convie l’artiste Jörg Gessner à la galerie Fatiha Selam à Paris, vous la découvrirez sur les feuilles d’un roman sans signes ni mots. Cette histoire est à la fois la sienne et celle d’une société autre, d’une autre civilisation. C’est lors d’un séjour au Japon que le designer allemand rencontre les descendants d’une des dynasties les plus importantes de papetiers japonais.

Les feuilles immaculées qui composent ce roman silencieux de Jörg Gessner, si elle ne portent ni signes ni mots, traduisent, avec un vocabulaire inédit, cette mémoire d’un spectre lumineux évoluant au fil des heures. Décliné sous les nuances les plus délicates, ce récit muet vous plongera dans ce qui, bien au-delà d’une fabrication, intègre un savoir, une méthode, un rythme, une gestuelle et au bout du compte, un rituel, celui qui aboutit à la création du washi. Elle nous conduit vers une approche sensible de la lumière. Les washi superposés, décalés, aspirent à cet art minimal qui nous oblige nous aussi à la retenue et au silence.Il est donc question de lumière, de nuances, de sensibilité mais aussi de quête fondamentale.

Ce roman n’est pas écrit. La feuille restera vierge. Mais elle porte en elle, dans chaque fibre qui la constitue, une mémoire qu’il nous reste à découvrir. L’artiste Coréen Lee Ufan affirmait déjà au Guggenheim de New-York en 2011 : l’idée de civilisation ». Découvrez cette le travail de Jörg Gessner avec cette phrase en tête.

Visit Us On TwitterVisit Us On Facebook